C'est vendredi. Une longue journée d'attente... Cette semaine, j'ai eu deux entretiens (qui promettaient une réponse d'ici la fin de la semaine...il est 17h mais j'attends toujours!).

Deux entretiens un peu décevants... Mais ce sont toujours des entretiens (l'étape de grâce!!) me direz-vous. Jusqu'à quel point peut-on se permettre d'être difficile ? J'avoue que ma réponse change sans arrêt ! Pour faire court...

- le 1er pour un poste pas franchement palpitant finalement, où l'on serait 2 employés (dont une en alternance... mais nous reparlerons de ce sujet palpitant prochainement !), pas très bien payé, sans opportunité d'évolution, avec des horaires très aléatoires MAIS très bien situé! Bref, au bout de 6 mois, je m'ennuierai certainement comme un rat mort (et encore, six mois c'est peut être déjà beaucoup!)

- le 2nd : un poste très intéressant, avec de gros challenges, mieux payé (hey hey!), mal situé et surtout pour une entreprise assez instable avec 25 associés et 0 employé. Moi qui redoute de travailler seule, je serai servie... (MAIS POURQUOI IL Y A TOUJOURS UN TRUC QUI CLOCHE ??)

Toute cette attente, transposée à la période de Noël m'a rappelé ce que je ressentais, petite, en attendant les cadeaux du père Noël, en les cherchant, en les trouvant, en essayant de deviner ce qu'il y avait sous l'emballage selon la forme, la grandeur, la marque du papier cadeau, bref en épiant le moindre indice !

Il y avait quelque fois, entre l'excitation et la joie, un peu d'appréhension. J'étais comme toujours pressée et redoutait d'être déçue. Mais comme j'avais une super famille, j'avais quand même de superbes cadeaux... (exception faite de ma chère grand mère, complètement loufoque qui se mélangeait les pinceaux et ne savaient plus quoi offrir à qui. Avec une vingtaine de petits enfants, c'est forcément compliqué et aujourd'hui on s'amuse chaque année, en organisant un concours du cadeau le plus improbable ! Du genre une pince à épiler pour un garçon de 8 ans... C'est absolument génial...!)

Du coup, j'ai décidé d'écrire ma lettre au père Noël pour lui décrire les principales caractéristiques de mon poste idéal, que je serai ravi de recevoir le 25 décembre :)

Liste au père Noël

Liste au père Noël

Cher Gros père vêtu de rouge grâce à Coca Cola qui n'avait pas encore décidé de se lancer dans le light et le vert,

J'ai été une fille hyper sage cette année : j'ai suivi mon nouveau petit mari pour qu'il puisse faire décoller sa carrière, j'ai créé un bel intérieur dans notre nouvel appartement et j'y fais le ménage régulièrement comme une bonne femme des années 50 (ou comme ma mère ?) pour y construire un foyer doux et accueillant, je n'ai pas terminé tout le rhum arrangé qu'on m'a offert et pourtant l'envie ne manque pas, j'ai essayé d'être une bonne amie en donnant et prenant des nouvelles régulièrement, j'ai fait "tout comme Pole Emploi il a dit" pour trouver du boulot, je me suis lancée dans une cause féministe (oui alors ça on en reparlera aussi)..., j'ai fait beaucoup d'économies et pas beaucoup de voyages.

Bref, on peut le dire, cher Gros père, j'ai été une fille bien en 2015 (enfin je crois, tout à coup, j'ai un doute!?). Du coup, j'aimerais bien avoir un poste idéal, s'il te plait :D

Alors je voudrais, un travail super pour les super héroïnes comme moi :

- pas trop loin de ma maison (genre max 30min de transports en commun, bof bof la voiture à Lyon...),

- avec une prise en charge de la carte transport (60€ l'abonnement mensuel c'est trop cher!!!),

- avec des tickets restau ou une cafét ou une cuisine pour réchauffer mon déjeuner (en fait je suis pas trop chiante, tu vois?!),

- avec un super salaire de super héroïne,

- des horaires flexibles et des patrons relax sur les dates de vacances,

- avec des missions marketing stratégie communication digitale et animation de réseaux,

- où je puisse apprendre plein de choses,

- avec des collègues et interlocuteurs super sympas, ouverts et respectueux,

- des tâches polyvalentes, alternant des journées bureau et des sorties terrain,

- où je puisse rencontrer des gens intéressants et compétents,

- dans un secteur innovant et responsable !

Ah et si je pouvais avoir un bureau confortable avec une fenêtre et une certaine intimité (les open space, c'est pas pour moi! je ne sais pas comment ils arrivent à se concentrer là-dedans?), ce serait top.

Voilà, j'attends ton appel Gros père.

Gros bisous ! Joyeux Noël

Retour à l'accueil